Le temps n’est-il pas venu de mettre fin à la guerre en Ukraine ?!…

Le13 juillet 2017, après avoir humilié le général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées, par un « je suis votre chef », le prétentieux Emmanuel Macron, jaloux de son titre de « chef des armées », veut aujourd’hui envoyer nos soldats en Ukraine, au risque de déclencher une Troisième Guerre mondiale !

Il oublie avant tout que nous n’avons plus d’armée et qu’il sera difficile de vaincre la Russie sans l’aide des USA. Or, si le 5 novembre prochain Donald Trump est élu il supprimera toute aide à l’Ukraine !

Il est évident que Poutine est un criminel de guerre et devrait rendre compte de ses crimes devant le tribunal international de la Haye.

Mais il faut avoir conscience que depuis le début de la fameuse « opération spéciale » cette guerre a tué et blessé plusieurs milliers de soldats et de civils. Combien de veuves qui ne reverront plus leur mari ! Combien d’enfants privés à jamais de leur père ! Combien de civils plongés dans la plus grande misère, dont les habitations ne cessent d’être bombardées, vivant dans le froid, privés de chauffage, soumis à la faim, n’ayant plus d’hôpitaux où se faire soigner, etc., etc.

Et tout cela, jusqu’à quand ?!!!…

Et il faut regarder les choses en face, même avec une aide financière et en matériel massive des Occidentaux, cette guerre ne pourra jamais avoir de fin. Elle fera toujours couler davantage de sang et s’accompagnera toujours davantage de deuils parmi des hommes, des femmes et des enfants qui ne demandent qu’à vivre en paix !

Alors je le dis haut et fort, au risque de m’attirer une vague d’hostilités, si Poutine est un criminel, les Occidentaux en continuant à fournir et des armes et des milliards à l’Ukraine, sont eux aussi des criminels !…

Et le va-t-en guerre de Macron, qui se prend pour un grand homme, qui n’est qu’un politicien n’aimant que lui et n’aimant pas la France, et dont l’histoire ne retiendra que l’abîme dans lequel il aura plongé notre pays et la haine qu’il aura semée entre tous, notre petit « chef des armées », n’aura fait qu’ajouter de la guerre à la guerre !

Je ne cherche pas ici savoir qui a le plus de torts dans cette guerre. Certes la Russie, a violé toutes les conventions internationales en attaquant l’Ukraine et, si je la condamne, ne peut-on pas trouver des explications plus ou moins valables à cette attaque : ne s’est-elle sentie menacée par les bases de l’OTAN et par les risques de voir l’Ukraine rentrer dans l’Europe ?…

J’avoue ne pas avoir approfondi cette question. Mais j’estime qu’il faut impérativement mettre fin, d’une façon ou d’une autre, à cette guerre funeste.

Il faut tout faire pour trouver un compromis et un « modus vivendi ». Les Ukrainiens risquent d’y perdre, car les Russes voudront certainement prendre possession de certains territoires. Mais même s’il n’est pas possible de trouver une entente dans laquelle il n’y aurait ni perdant, ni gagnant et si les Russes ont toutes les chances d’en sortir gagnants, la fin des bombardements quotidiens, l’arrêt des fleuves de sang qui coulent depuis deux ans, et le retour enfin de la colombe de la Paix, ne priment-ils pas avant tout autre considération ?…

Dites-moi pourquoi…

Dites-moi pourquoi les Turcs, qui viennent de se décider à bombarder les positions de Daesh, bombardent également les postions des Kurdes, qui luttent eux aussi conte Daesh ?… Et cela avec la bénédiction des Américains et de l’OTAN…

Dites-moi pourquoi les Occidentaux font tous, soudain, la cour à l’Iran après avoir voué ce pays aux gémonies ? La France, après avoir interdit toute exportation vers l’Iran, envoie, en grande pompe, notre ministre des Affaires étrangère, essayer de trouver marchés, comme si nous étions de vieux amis. Un accord est survenu sur le nucléaire, me direz-vous… Mais personnellement je ne crois guère à ces alliances de circonstances…

Dites-moi pourquoi la Communauté Internationale, condamne la Russie et son annexion de la Crimée ? A ma connaissance, la Crimée est russophone depuis quatre siècles, et il me semble que sa place est davantage en Russie qu’en Ukraine. Pourquoi, en tout cas, en voulant donner des leçons de morale à la Russie, la France se prive-t-elle de débouchés importants dans ce pays, et notamment de la vente des deux navires de guerre Mistral ?…

Dites-moi pourquoi Bachar el-Assard et son régime sont les pestiférés du monde entier ? Certes, ce ne sont pas des modèles de démocratie, comme nous les entendons en Occident, mais ils maintiennent – ils maintenaient ? – un équilibre dans la Syrie et dans tout le Proche-Orient, entre toutes les communautés religieuses, politiques et ethniques. Les tristes expériences du renversement de Saddam Hussein en Irak, de Kadhafi en Lybie, et le chaos qui s’en suit, n’ont pas servi de leçon.

Dites-moi, enfin, pourquoi les Juifs, les Chrétiens et les Musulmans, qui prétendent adorer le même Dieu, se déchirent à ce point, dans le monde et à Jérusalem, leur lieu saint ? Les vestiges du Temple qui devraient les rassembler dans une même prière, dans une même adoration, avec son mur des Lamentations, son Esplanade et autres sanctuaires, sont sources d’affrontements quasi quotidiens. J’avoue, personnellement, avoir beaucoup de peine à croire en la Justice d’un Dieu, qui a donné un territoire à un peuple au détriment de ceux qui s’y trouvaient auparavant. Et j’avoue également, être de plus en plus sceptique, au vu des massacres perpétrés par les islamistes, quand j’entends des responsables musulmans prétendre que l’Islam est une « religion de paix » !…

Une nouvelle fois je pose des questions sans apporter de réponses. Mais je pense que tous nos politiques qui veulent se mêler de tout, et qui ne cessent de donner des leçons de morale à tous, feraient bien de balayer devant leur porte. Quant aux religions je voudrais qu’elles soient un facteur de paix et de rassemblement, dans une même recherche du sens de la vie et de la mort. Mais, là-encore, je rêve…

La tentation du djihad

Toutes les personnes qui ont un peu de sensibilité en ce monde sont bouleversées par l’engagement de ces adolescents – souvent sans problèmes – qui, du jour au lendemain, quittent tout pour aller combattre en Syrie.

Personnellement, cela me bouleverse, mais j’avoue que cela ne m’étonne qu’à moitié et que – si je condamne cet engagement – j’éprouve une certaine admiration pour ces jeunes.

Car enfin, quels idéaux, quels exemples proposent aux jeunes notre société occidentale ? L’argent, le sexe, la drogue et toute une kyrielle de biens matériels, valeurs sur lesquelles on ne construit pas une vie, et dont des jeunes assoiffés de pureté, désirant servir, se détournent avec courage.

Ils décident alors de tout quitter et se mettent au service de grandes causes pour lesquelles ils sont prêts à risquer, voire à donner leur vie.

Malheureusement ces jeunes qui s’engagent dans la guerre pour renverser une dictature, n’ont pas conscience que, s’ils réussissent, cette dictature sera remplacée par celle d’une charia inhumaine, machiste et qui réduit la femme en esclavage.

Ils s’imaginent servir Dieu alors qu’ils servent le diable.

Oui, je veux croire que beaucoup parmi ces jeunes qui vont faire la guerre en Syrie ont un cœur pur et sont victimes de l’endoctrinement de maîtres à penser dévoyés qui abusent de leur candeur et de leur générosité.

Rappelons-nous : il y a soixante-dix ans, dans la nuit de l’Occupation, des adolescents, guidés par de bons maîtres, ont eux aussi risqué et donné leur vie pour la Liberté de tous. Mais d’autres, tous aussi courageux, dans de mêmes collèges parfois, se sont laissés influencés et abusés par des professeurs fascistes, se sont engagés dans l’armée allemande et sont allés mourir dans les plaines de Russie…

La faute de ces mauvais choix, hier comme aujourd’hui, tient non pas à l’esprit de ces adolescents, mais à ceux qui profitent de leur enthousiasme, de leur manque de maturité et de leur candeur, pour les entraîner sur de mauvais chemins…

Il est donc URGENT que notre société, nos médias, nos dirigeants proposent de vraies valeurs à notre jeunesse pour que nos adolescents ne soient plus victimes de chimères mortifères et mettent leur énergie au service la JUSTICE et de la PAIX.

L’origine de bien des conflits qui déchirent notre monde est l’injustice ou le sentiment d’injustice, aussi tous ceux qui œuvrent pour la JUSTICE œuvrent pour la PAIX