A propos de l’ islam…

L’attentat terroriste de Liège, ce mardi 29 mai – où deux policières et un jeune homme de 22 ans ont été tués – nous rappelle, une nouvelle fois, si nous étions tentés de l’oublier, que nous sommes en guerre.

Une guerre contre notre civilisation occidentale, son passé, ses traditions, ses valeurs, son attachement à la Liberté.

Et une guerre, n’ayons pas peur de le dire, menée par des barbares, disciples du faux prophète Mahomet, qui a prêché la mort de l’incroyant, et est à l’origine de tant de crimes passés, présents et peut-être à venir…

Contrairement à ce que certains veulent nous faire croire, l’islam n’est pas une religion de PAIX !

Hélas, nos démocraties occidentales sont victimes de leur tolérance sans limites et de leur attachement inconditionnel au droit, face à des ennemis dont le seul but est de les renverser par tous les moyens, et qui ne reculent devant aucun crime.

Une quarantaine de détenus radicalisés seront remis en liberté en France dans les deux prochaines années ! Notre respect du droit ne nous permet pas de les maintenir en prison bien qu’ils soient susceptibles de commettre des attentats !…

Mais le plus terrible, peut-être, c’est l’interdiction donnée par nos dirigeants politiques et les responsables de maintes associations dites humanitaires, d’appeler un « chat un chat » et de dénoncer l’archaïsme et la barbarie de cette religion qui sème la désolation et la mort !

Si je condamne l’islam, cette religion mortifère, je respecte les musulmans – comme je respecte tous mes frères de la terre. La plupart sont des personnes sincères, ne demandant peut-être qu’à vivre en paix, ne voyant pas, hélas, les calamités pour le monde de leur religion. Mais je leur reproche de ne pas dénoncer massivement les crimes odieux commis par leurs coreligionnaires.

Enfin, pour moi, les religions, quel que soit le Dieu qu’elles vénèrent, devraient avoir pour but de rapprocher les hommes. Elles n’ont en aucun cas à imposer ce qu’elles prétendent être La Vérité. Elles doivent respecter l’autre et avoir la plus grande tolérance pour celles et ceux qui ne partagent pas leurs croyances. Tel n’est pas toujours le cas. Tel n’est absolument pas le cas pour l’islam, aussi je n’hésite pas, au risque de passer pour raciste, à me dire « islamophobe », c’est-à-dire ennemi de l’islam !…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.