Le drame des migrants – suite de ma chronique du 30 août 2015

J’avoue que la solution que je suggérais hier – le renvoi par bateaux des migrants dans leur pays d’origine – ne m’enchante guère quand je pense à toutes les souffrances de ces pauvres gens… Et, quand je dis que les Français de l’Occupation sont restés en France et ont libéré d’eux-mêmes la patrie, je n’oublie pas pour autant les huit ou dix millions de réfugiés qui se sont lancés sur les routes, au moment de l’avancée des troupes allemandes, en mai et juin 1940… Eux aussi ne voyaient leur salut que dans la fuite.

Comme tout cela est compliqué !… La solidarité voudrait que l’on vienne en aide à tous les migrants qui fuient leur pays. Mais les faits montre combien cela est difficile, voire impossible. Le faire serait risquer de détruire par asphyxie la France et l’Europe.

Le drame, dans tout cela, c’est que l’homme est un loup pour l’homme. Qu’il est le seul, dans le règne animal, à s’en prendre à la même espèce que lui. Le loup n’attaque pas le loup. Le tigre n’attaque pas le tigre, etc.

Seules des lois justes et sévères peuvent faire régner l’ordre. Mais il est difficile de les imposer et de les faire respecter à un pays et encore plus au monde.

La soif de domination et de richesses, la servilité des courtisans prêts à toutes les bassesses et les compromissions, pour avoir un ersatz de pouvoir, rendent pratiquement impossible l’avènement de la Justice dans le monde.

Enfin, souvent, trop souvent, les religions, au lieu de rassembler, d’unir les hommes dans une même recherche de la Vérité et dans un même Amour, les déchirent dans la barbarie et l’intolérance du fanatisme.

Pour en revenir aux migrants, une solution de quotas par pays d’accueil avait, je crois, été proposée par certains. Les pays d’accueil auraient reçu les migrants selon le pourcentage de leur population. Cette solution me semblait juste, mais a été rejetée. Mais elle ne mettait pas un terme aux flux sans fin des arrivées…

Nous sommes confrontés à un problème inhumain auquel il nous est demandé de trouver la réponse la plus humaine possible. Bien malin qui peut trouver une solution…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.