Lettre ouverte aux écologistes

Mesdames et Messieurs les écologistes,

Vous avez le souci de la préservation de notre planète, et je le partage.

Mais je ne vous écouterai que le jour où vous renoncerez à la totalité des facilités et des avantages du monde moderne.

C’est-à-dire, le jour où vous renoncerez à avoir l’électricité et le gaz chez vous, et où vous vous éclairerez à la bougie, où vous ferez cuire vos aliments sur un réchaud à alcool, où vous renoncerez au frigidaire et au congélateur, où vous n’utiliserez plus les ascenseurs. Le jour où vous n’utiliserez plus de téléphones portables dont la composition comporte des éléments polluants, où vous ne vous déplacerez plus qu’à pied ou à vélo et ne renoncerez à tous les autres modes de transports, individuels ou collectifs, si gourmands en énergie !

Ce jour-là peut-être serez- vous crédibles !

On ne peut vivre à 7 milliards d’individus sur notre planète comme à quelques milliers. On ne peut revenir à la lampe à huile.

Vous voulez remplacez les centrales nucléaires – dont je ne nie pas les dangers – mais qui sont jusqu’à présent les sources d’énergie les plus productives et les moins polluantes. Vous préférez sans doute le retour aux centrales à charbon et toute la pollution qui les accompagne.

Vous prônez les éoliennes, vaste « foutaise », qui enrichissent de façon scandaleuses quelque lobbys et quelques municipalités qui en font le choix, malgré toutes leur nuisances : bruit, détérioration de sites touristiques ou autres, détérioration du sol, détérioration de zones maritimes, etc. Et malgré leur rentabilité ridicule : elles ne seront jamais capables d’alimenter en électricité nos immenses cités !

J’oubliais les panneaux solaires dont la durée de vie est de quelque dix années et dont on s’interroge pour le recyclage, ensuite, de leurs composants hautement polluants.

Vous êtes contre tout. Les barrages (Sivens), les aéroports (Notre-Dame des Landes). Et enfin, vous qui voulez vous présenter comme des citoyens modèles, vous ne respectez pas la démocratie.

A ma connaissance, Notre-Dame des Landes et Sivens ont été décidés après de longues études, et une longue et large concertation ouverte au plus grand nombre.

Vous êtes des hors-la-loi. Et je vois que demain, ce seront les gendarmes qui seront rendus responsables de la mort de ce jeune Rémi Fraisse, tué dans la nuit de samedi à dimanche sur le site de Sivens !

Les gendarmes et les policiers ont le droit de recevoir tous les coups d’individus cagoulés – qui accompagnent toutes vos manifestations et que vous êtes incapables de contrôler – d’individus nombreux, déchaînés, qui cassent tout, et contre lesquels les forces de l’ordre n’ont pas le droit de répliquer !

Si vous n’êtes pas capables de prendre conscience des impératifs d’une vie à 7 milliards d’hommes sur notre planète, allez donc vivre de cueillette, de chasse et de pêche sur les plateaux du Larzac ! Je serais curieux de savoir combien d’entre vous accepteront ce genre de vie. Seuls les vrais écologistes, que je respecte, relèveront ce défi. Les écologistes qui ont encore une once de bon sens, qui ont conscience des réalités et qui sont au service de l’homme tout entier, et non pas ces quelques meneurs sectaires qui entraînent dans leur sillage des hommes souvent de bonne volonté mais malhonnêtement induits en erreur…

PS : J’ajoute que, selon le Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, « 56 gendarmes et policiers ont été blessés » depuis un mois dans des affrontements avec des manifestants.

J’aimerais que les médias en face état, et qu’ils rappellent que ces gendarmes et policiers reçoivent des engins incendiaires de toute sorte : des cocktails Molotov qui contiennent de l’engrais, des engins explosifs à base d’acide chlorhydrique et d’aluminiumn et des engins pyrotechniques et de détresse.

Je déplore bien évidemment qu’un manifestant ait trouvé la mort. Mais les gendarmes n’ont-ils pas droit à la légitime défense ? Sont-ils condamnés à se faire blesser ou tuer sur place ?! On voit ici, une nouvelle fois, la mauvaise foi flagrante des médias, qui prennent systématiquement fait et cause pour les anarchistes et les casseurs…

1 commentaire

  1. entierement d’accord avec ce commentaire très sensé ;beaucoup devrait le lire.quant à tout ces »ecolos »à la noix de coco,ils devraient renoncer à tout leur confort et retourner comme nos parents le faisaient,tout simplement à la BOUGIE ! ! ! !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.