Monoprix Marseille : coup de chapeau aux médias !…

Comme la plupart des Internautes, j’ai été scandalisé par la menace de licenciement de Kader, cet employé d’un Monoprix de Marseille qui avait pris six melons et deux salades dans une benne à ordures et destinés à être jetés.

Qu’un règlement intérieur interdise de le faire pour éviter la consommation de produits avariés et les risques que cette consommation entraîne, c’est une chose.

Mais de là à licencier cet employé, c’est une honte ! Ces quelques melons et salades étaient destinés à nourrir une famille nombreuse et ne mangeant sans doute pas tous les jours à sa faim.…

Pendant le même temps, nos sénateurs, à l’abri du besoin, loin des difficultés de la vie quotidienne, ignorant la faim et les fins de mois difficiles, s’octroyaient une prime de 3 531,61 euros !

Je critique souvent les médias, mais là je me félicite de la résonnance médiatique qui a été donnée à ces deux affaires. Elle a permis d’enrayer deux injustices – Kader a été sanctionné d’une mise à pied symbolique d’un jour et les sénateurs ont dû rembourser cette prime.

Mais il y a quand même sur cette terre des nantis auxquels un séjour dans une famille pauvre ferait le plus grand bien !…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.