Noël 2015

D’année en année, les Noëls se succèdent,
Et la Joie et l’Espérance contenues
Dans cette fête,
Deviennent de plus en plus fragiles !
Dans un monde qui marche
De plus en plus sur la tête,
Jamais l’Amour, la Justice et la Paix
N’ont été aussi éloignés…

Le Royaume annoncé voici deux mille ans,
Ne serait-il qu’une illusion destinée
A nous faire accepter notre injuste condition ?
Injuste condition, car si les hommes
Sont responsables des guerres,
Ils ne le sont pas des cataclysmes
Des maladies et de tous les maux
De la Nature…

Dans l’hiver du monde,
Peut-on croire encore en Dieu ?
Peut-on croire encore en la venue du Sauveur

Je refuse la stérilité du désespoir.
Et je me demande si Dieu n’est pas aussi faible
Et fragile que chacun de nous.
Peut-être est-il tout simplement
L’incarnation mystérieuse en nous de l’Amour,
De l’Amour qui seul est capable d’apporter
Un peu de chaleur dans nos cœurs
Et dans les cœurs d’une humanité
Qui manque d’âme.

« Dieu n’est peut-être dans nos mains
Qu’une petite flamme qu’il dépend
De nous d’alimenter
Et de ne pas laisser s’éteindre.
Peut-être sommes-nous
La pointe la plus avancée
A laquelle il parvienne. »

25 décembre 2015. Un nouveau Noël.
Je pense toutes les personnes seules,
Qui attendront vainement un appel
En cette nuit, dont l’enfant que je fus,
Garde de si merveilleux souvenirs !

Je pense à toutes celles qui ne recevront pas
Le moindre présent,
Pas même le témoignage d’affection
D’un proche…
Je pense à toutes celles qui luttent
Contre la maladie.
A toutes celles qui n’ont que la misère
Comme compagne.
A toutes celles qui viennent de perdre
Un proche.

A toutes, cependant, je voudrais apporter
Un peu de Joie.
La chaleur d’un rayon de soleil dans l’hiver.
La Joie et l’Amour de Jésus
Sur les chemins de Galilée.

Oui, il y a deux mille ans,
Une Espérance est née.
Il ne dépend que de nous de lui donner vie.

Les jours sont tissés de peines et de Joies.
Et les peines sont souvent plus nombreuses que les Joies.
Et Jésus, lui-même, a connu la souffrance
Et la solitude de la croix.

Mais il a placé dans le ciel une étoile
Qui ne nous abandonne pas et brille à jamais.
Je souhaite qu’elle apporte à chacun de vous
Un peu de sa clarté.
Que la JOIE de NOEL vous inonde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.