Quelques exemples de l’inconséquence de ceux qui nous gouvernent…

Autoroutes : vente de la « poule aux œufs d’or ».
En 2005, pour désendetter la France, Dominique de Villepin donne la concession de nos autoroutes à des sociétés privées. Cela prive l’état de rentrées d’argent substantielles et on mesure aujourd’hui, la stupidité de cette mesure. J’ai entendu Dominique de Villepin récemment sur France-info. Visiblement il n’avait pas le moindre remord et a simplement su dire que les automobilistes n’étaient jamais contents. C’est un peu court. Sans commentaire.

Ecotaxe :
En 2007, l’Assemblée nationale vote à l’unanimité moins quatre voix, l’écotaxe imposée aux routiers pour financer toutes nos infrastructures et encourager les transports de substitution. Voici quelques mois, devant la colère des « bonnets rouges » en Bretagne, le gouvernement a fait marche arrière, et aujourd’hui, Ségolène Royal, par peur de manifestations de routiers, abandonne le projet ! Qui gouverne ? Et qui paiera le manque à gagner ?… Les sociétés d’autoroutes, dit Ségolène, c’est-à-dire, si cela se faisait, les usagers avec une augmentation des péages !… De toute façon ce sera une nouvelle fois les contribuables sans défense qui paieront la facture, par suite de la peur et de la lâcheté du gouvernement face aux lobbies routiers… Sans commentaire là encore.

Guerre contre les djihadistes :
En 2002, Jacques Chirac prend la seule bonne décision de ses deux mandats : il refuse de se joindre à la coalition contre l’Irak menée par les Américains et les Anglais. Cette guerre d’Irak – lancée sur un mensonge de George W Bush – a brisé l’équilibre entre les communautés religieuses et ethniques que maintenait Saddam Hussein. On en voit les conséquences aujourd’hui avec le chaos en Irak et la création de l’Etat Islamique.
En 2014, la France est vent debout – malgré la misère des moyens financiers, matériels et humains accordés à nos armées qui on demande toujours plus et on donne toujours moins ! – pour frapper les djihadistes de l’Etat Islamique. Mais que font les quarante et quelques pays de la coalition de 2003, à l’origine du chaos présent ?
Nicolas Sarkozy a une grande part de responsabilité dans cette affaire. En effet, en 2011, lui qui veut aujourd’hui se faire passer pour un « sauveur », a lancé la France – contre l’avis de l’Allemagne et de vingt-sept pays européens – contre la Libye, brisant ainsi le rempart contre les flots d’immigrés qui submergent l’Europe aujourd’hui… Encore une autre inconséquence de ceux qui nous gouvernent…

Autre et dernière absurdité de ceux qui sont à la tête de l’Etat. J’apprends aujourd’hui, par l’Institut de la Justice, que l’Etat indemnise davantage les avocats lorsqu’ils défendent les voyous présumés plutôt que lorsqu’ils sont aux côtés des victimes ! Sans commentaire, là non plus !…

De tout cela il ressort que nous sommes gouvernés par des personnes qui sacrifient l’intérêt général dans l’émotion ou sous les pressions du moment, qui sont incapables de voir les conséquences à plus ou moins long terme de leurs décisions – ou qui s’en moquent totalement, étant soucieuses uniquement de leurs seuls intérêts personnels…

Quel gâchis ! Et jusqu’à quand les Français supporteront-ils cette gabegie ?!… Si tous les particuliers en charge de familles géraient leurs affaires de cette façon, il y a longtemps que ce serait le chaos le plus complet. Personne, malheureusement, ne sanctionne les incapables qui se succèdent à la tête de l’Etat. Les élections nous donnent l’illusion de choisir, mais elles ne font que changer les têtes, et les politiques suivies sont toujours aussi néfastes et dévastatrices les unes que les autres !…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.