Nicolas Sarkozy entre bling-bling et mysticisme…

Après le Mont Saint-Michel, Vézelay, le Vatican, voici maintenant notre Président à Domrémy pour honorer Jeanne d’Arc.

Libre à lui d’honorer Dieu et ses saints, mais peu de Français seront dupes.

Tout est bon pour essayer de récolter des voix, et un recueillement à Domrémy ne « mange pas de pain » !

Voilà qui me rappelle cette messe à Notre-Dame de Paris, le 19 mai 1940, quand la défaite était sur le point d’être consommée, et à laquelle assista le gouvernement au complet, croyants et anticléricalistes notoires ! Quand tout va mal, tous se tournent vers Dieu, même s’ils n’y croient pas et le combattent !…

C’est pour le moins curieux de voir cette attirance de Nicolas Sarkozy pour la religion. N’oublions pas qu’en 2007 il avait promis – il promet toujours beaucoup de choses !… – d’aller se recueillir dans un monastère pour se pénétrer de ses nouvelles fonctions.

Mais finalement, il a préféré le yacht enchanteur de son ami Vincent Bolloré à l’austérité monacale…

Ce qui me choque le plus dans tout cela, ce n’est pas l’opportunisme de notre Président – tous les hommes politiques, ou presque tous, en font autant -, mais c’est que toute cette précampagne – il n’est toujours pas officiellement candidat – se fait aux frais de l’Etat, c’est-à-dire à nos frais, tandis que ses adversaires doivent financer eux-mêmes leur campagne.

Il y a là quelque chose de foncièrement déloyal et malhonnête.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.