Eloge de la différence – Oui à l’union – Non à l’uniformité.

La richesse d’une communauté vient des dons différents de chacun de ses membres. Si ces dons sont trop semblables, c’est le risque de l’uniformité. Or, avec l’uniformité, on n’avance pas, on ne progresse pas. On ne sort pas des sentiers battus. On n’invente pas. On se répète. On tourne en rond.

Mais par contre l’union, en rassemblant le plus grand nombre possible de femmes et d’hommes différents, dans un même idéal, dans un projet commun qui les dépasse et que seuls et divisés, ils ne pourraient pas réaliser, est le meilleur moyen pour progresser, pour avancer.

En politique l’union autour d’un projet important pour la communauté, ne demande pas, de la part de ceux qui le portent le renoncement à leurs convictions, et dépasse les sectarismes stériles, et les oppositions partisanes.

Elle exige la volonté de servir le bien commun.

Aussi, à l’approche des élections municipales, je me réjouis de voir que des candidats à la fonction de maire, sont capables d’intégrer dans leurs listes des personnes de compétences et d’horizons politiques différents. C’est la meilleure façon de mener à bien intelligemment de grands projets.

Alors, non à l’uniformité d’où naît l’ennui et oui à l’union qui fait la force !

Allée Marcel Pagnol – le 14 février 2020 – Henri Lafforgue

h.lafforgue@laposte.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.