Petite fille…

Petite fille,
Privée de maman,
Privée de papa,
Retournée au ciel,
Aux premiers jours
De ton arrivée sur terre.

Tu n’auras connu
Ni les joies,
Ni les peines
De ce monde.

Derrière ta courte vie,
Se cache la grande souffrance,
La grande détresse,
D’une mère seule,
Poussée à t’abandonner.

Nous te disons Adieu,
Petite fille sans nom.

Tu es la victime pure et sans tache,
D’un monde cruel.
La victime innocente,
Privée de l’Amour
Dont le monde a tant besoin.

Tu as rejoint les anges du ciel,
et partages désormais avec eux,
Le bonheur et la joie de ce lieu,
Où règne à jamais la Paix.

Ces quelques vers
ont été composés
à l’occasion de l’inhumation,
le 6 mars 2017,
dans le cimetière de Crépieux,
d’une enfant de quelques jours,
trouvée dans une poubelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.